Voyage en Grèce

Les élèves hellénistes et latinistes du Lycée ont participé à un voyage pédagogique en Grèce du 13 au 21 février 2020. Au terme d’un périple en bus d’abord, jusqu’au port italien d’Ancône, puis en ferry jusqu’au port grec de Patras, ils ont pu découvrir les richesses de la Grèce antique. Accompagnés de Madame Ricard, professeur d’Espagnol, de Madame Pache, professeur de philosophie, de Madame Morichon et de Monsieur Courtaud, professeurs de Lettres classiques, ils ont effectué un parcours organisé autour de la découverte des sites archéologiques et des musées. Le site antique de Delphes, en Phocide, a constitué la première étape : le temple d’Apollon, le trésor des Athéniens, le théâtre ont littéralement coupé le souffle de nos élèves. La mystique du lieu, son escarpement, son statut d’ὀμφαλός (nombril) du monde antique contribuent en effet à faire de cet espace un sanctuaire à part, qui rend prégnant et immortel l’héritage de la pensée antique. Le voyage se poursuit par la visite du monastère byzantin d’Osios Loukas, qui possède une exceptionnelle collection de fresques d’époque. À Athènes, la visite du site antique de l’Acropole, décidément exceptionnel avec le Parthénon, le temple d’Athèna Nikè, les Propylées, l’Érechthéion, a permis de comparer les mérites de l’architecture antique et ceux des constructions modernes. En effet, le tout récent musée archéologique d’Athènes, superbe bâtiment construit en marbre, béton et verre sur quatre étages, a permis une réflexion sur l’intégration de la pensée et de la création contemporaines dans un espace consacré au départ au patrimoine de l’Antiquité. Après l’Attique, le Péloponnèse. Arrêt au bord du canal de Corinthe et route vers l’Argolide, siège des cités mycéniennes chantées dans les épopées d’Homère. Épidaure et son théâtre du IVème siècle, magnifiquement conservé. La citadelle de Mycènes, cité d’Agamemnon, laisse à chacun un souvenir impérissable de grandeur et de puissance, comme d’ailleurs le fameux trésor d’Atrée, ou tombeau d’Agamemnon. Arrêt obligatoire devant la porte aux Lionnes, entrée du site antique retrouvé au XIXe siècle par l’archéologue allemand Schliemann. La ville basse de Nauplie, au bord de la mer Égée, a permis aux élèves de se livrer à une après-midi de détente consacrée en particulier à l’achat de souvenirs. Enfin, la dernière visite du séjour s’est déroulée à Olympie. Le site antique sur lequel se déroulaient les fameux Jeux olympiques est magistralement conservé. On y admire les temples de Zeus et d’Héra, le gymnase antique et peut-être surtout le stade. Les élèves ont pu s’exercer à la course à pied puisque presque tous ont joué le jeu du sprint et de la course d’endurance. Encore quelques instants à flâner dans le village moderne et c’est déjà le départ tant redouté vers le port de Patras. Quitter la Grèce à cet instant, c’est quitter un monde où l’intelligence a prévalu avant tout, où le sens esthétique n’a jamais fait défaut, où la pensée humaine s’est sublimement déployée. C’est aussi le moment d’envisager le retour en terre creusoise, après une semaine de partage, de découverte et de bonne humeur généralisée. Laissons la parole à Albert Camus, qui méditerranéen d’Algérie, a parfaitement compris la nécessité toujours renouvelée de s’inspirer des Grecs de l’Antiquité : « L’ignorance reconnue, le refus du fanatisme, les bornes du monde et de l’homme, le visage aimé, la beauté enfin, voici le camp où nous rejoindrons les Grecs. » (L’exil et le royaume, 1957, Gallimard)

 

 

 

La filière Economique et sociale au Tribunes de la Presse – Bordeaux

Le jeudi 14 novembre 2019, encadrés par leur professeur d’histoire-géographie et leur professeure de sciences économiques et sociales, les élèves de la filière Economique et Sociale du lycée Raymond Loewy de La Souterraine, se sont rendus à la 9ème édition des Tribunes de la Presse.

Les élèves ont pu assister à deux conférences de haut niveau, l’une le matin, portant sur le XXIème siècle et le déclin des lumières, et l’autre dans l’après-midi dont le thème était relatif aux journalistes et à l’écriture de l’histoire.

Par ailleurs, cette escapade bordelaise a pu récompenser le travail d’Emilie Périchon, élève de terminale ES, puisqu’une de ses photographies a été retenue dans le cadre d’un concours photo.

Emilie a fait partie des 5 lauréats finaux du concours « Ombres et lumières », organisé dans le cadre de la manifestation des Tribunes de la Presse en partenariat le CLEMI de Bordeaux.

C’est sous les applaudissements et la joie de ses camarades, qu’Emilie s’est vue décernée le premier prix à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine et a ainsi permis à sa classe de remporter une journée au Futuroscope !

Ce défi photo a été mené lors d’un projet interdisciplinaire entre l’histoire-géographie et les sciences économiques et sociales.  L’objectif était de photographier un aspect de la société, tout en jouant sur les ombres et les lumières, de déposer la (ou les) photo(s) sur Instagram et de les laisser à l’appréciation des internautes et des membres du jury.

La photo d’Emilie était originale et intéressante d’un point de vue sociologique. Emilie a joué sur les mots pour commenter sa photo « Qui est l’ombre ? Qui est la lumière ? On a les enfants qui vivent avec les nouvelles technologies dès leur plus jeune âge, et puis on a ceux qui se battent pour avoir un simple quignon de pain … » et a ainsi voulu montrer l’aspect cumulatif des inégalités sociales, économiques mais aussi géographiques, dans un monde et des sociétés aussi bien ouverts que repliés, fermés.

Tout cela a été rendu possible, par le trajet en bus offert par la région Nouvelle-Aquitaine, qui souhaitait, avec le rectorat de Limoges, qu’Emilie et ses camarades, portent les couleurs de la Creuse !

Avec cette journée d’enrichissement intellectuel et de récompenses Emilie a ainsi fait la fierté de l’ensemble de sa classe !

Projet interdisciplinaire à Paris

Dans le cadre de l’interdisciplinarité entre l’histoire-géographie et les SES, les élèves de terminales ES et L, se sont rendus à Paris, les 4 et 5 Avril 2019.

Arrivés à Paris dans la matinée, les élèves ont pu rencontrer leur député et visiter l’Assemblée Nationale. L’après-midi, les élèves ont visité le mémorial de la Shoah. La fin de la journée a été plus touristique avec la découverte de nombreux monuments.

Le lendemain matin, ils ont visité les coulisses de l’aéroport Roissy – Charles de Gaulle. Une visite mêlant histoire, géographie et économie, sous un ballet continu d’avions !

Visite d’Ester Technopole

Dans le cadre de l’interdisciplinarité entre l’histoire-géographie et les Sciences Economiques et Sociales, les élèves de première ES et L, se sont rendus à Ester-Technopole, un après-midi de février 2019.

Les élèves ont pu visiter l’entreprise Legrand Sitel et assister à une présentation globale de ce quartier et technopole Limougeaud : innovation, compétitivité, savoir-faire ont été décrits aux élèves, impressionnés par la grandeur et la beauté du site.